Billets de musiquemilie

  • Pourquoi je suis jaloux(se) ?

    Pourquoi je suis jaloux(se)?

    La jalousie peut avoir 2 origines :

    • Tout d'abord, la jalousie n'est pas due à un manque de confiance en l'autre mais à un manque de confiance en soi. Quand on est jaloux, on manque de sécurité intérieure, vous savez, ce petit quelque chose qui nous permet de nous sentir bien partout et en toute circonstance. N'étant pas en bons termes avec soi-même, on se met inconsciemment en couple avec des personnes qui vont valider notre manque d'estime de nous-mêmes par des actes que nous ne supportons pas. On tombe alors dans l'engrenage d'un cercle vicieux. La seule solution pour ne plus être jaloux, c'est d'apprendre à se connaître, à comprendre comment on fonctionne, pourquoi on est comme cela, à quoi cela fait référence dans notre vie, notre enfance et à quoi cela est du. Pour ensuite, se (re)construire et pouvoir établir des relations saines avec des personnes qui nous correspondent.
    • La jalousie peut aussi être l'expression d'un besoin de contrôle ou de pouvoir sur les autres. Dans ce cas, les relations établies avec un(e) partenaire ou toute autre personne dont on est jaloux(se) sont néfastes. Il est impossible de contrôler qui que ce soit et ce n'est même pas souhaitable. Là encore, il est impératif de faire un travail sur soi pour comprendre d'où vient ce besoin de contrôler l'autre.

    Je vous propose un accompagnement personnalisé pour vous aider à identifier d'où vient ce manque d'estime de vous-même ou ce besoin de "contrôle" et pour vous permettre de construire le "moi" que vous êtes au plus profond de vous.

    Pour me joindre :

    Tel 06 08 95 65 55

  • Pourquoi je n'aime pas être seul(e) ?

    Pourquoi je n'aime pas être seul(e) ?

    Qu’on se le dise, quand on sait que l’on va vivre un moment de solitude, on ne saute généralement pas de joie !

    Mais pourquoi cette solitude nous pèse ?

    Dans nos sociétés occidentales, dès notre plus tendre enfance, nous sommes plongés dans le bain de la vie sociale et nous devons bien apprendre à y nager comme on peut.

    Nous devons très tôt composer et agir en fonction des autres. Il nous faut au quotidien nous adapter aux règles de vie collectives. Notre cerveau perd alors l’habitude de prêter attention à nos sensations les plus profondes. Pour la plupart d’entre nous, ce « grand bain social » nous déconnecte de qui nous sommes, de ce que nous ressentons. Nous sommes tellement habitués à vivre en collectivité et en fonction des normes qui nous sont imposées que si nous ne prenons pas de recul, nous pouvons vite, malgré nous, devenir dépendants du regard d’autrui et nous noyer dans une recherche permanente de validation de nos actes par les autres. Nos actes, étant soumis à l’approbation sociale, nous oublions nos envies et nos besoins fondamentaux à NOUS.

    L’émergence des réseaux sociaux dans nos vies, aurait pu nous permettre de prendre du recul quant à nos relations sociales mais, leur entrée dans nos maisons par le biais des écrans, a manifestement contribué à rendre notre vie « privée » de plus en plus « publique ». Dans ce contexte, il est difficile de trouver des moments pour nous retrouver réellement seuls avec nous-même.

    Par ailleurs, nous sommes comme « formatés » dès le plus jeune âge à vivre en collectivité. Plus nous avons de lien social, plus nous brillons en société. La solitude n’est pas très bien perçue. Les personnes aimant la solitude sont souvent qualifiées de marginales, sont mises de côté et regardées avec méfiance. Aussi, il ne nous apparaît pas normal d’aimer prendre du temps seul avec nous-même. Le fait d’aimer la solitude est d’ailleurs souvent associé à une forme d’égocentrisme alors qu’il n’en est rien.

    Alors, quand la solitude nous tombe dessus, elle provoque bien souvent, chez les personnes qui n’ont jamais vécu de moments solitaires, un sentiment de honte qui les amène à être désemparées, hébétées, désarçonnées. Elle se demandent ce que vont penser les autres, et cherchent à tout prix à fuir cette solitude ou à la cacher…Cette situation génère en elles de grandes angoisses.

    Pour d’autres, lorsque leur vie sociale très/trop riche les submerge, un désir profond de s’en éloigner peut naître. Il émerge alors souvent en eux un sentiment de culpabilité. Ils ne savent pas toujours comment assumer ce besoin de solitude. Et lorsqu’ils n’ont pas appris à vivre seul, se retrouver face à eux-mêmes peut devenir une réelle source d’inquiétude et de stress.

    Pour d’autres encore, c’est leur parcours de vie qui les amène à devoir être seuls (rupture amicale, amoureuse, travail…) et là encore, se retrouver seul avec eux-mêmes du jour au lendemain peut devenir un cauchemar. Tant pour l’image sociale qu’ils renvoient que pour l’angoisse que cette situation leur procure.

    Or, nous sommes tous amenés un jour où l’autre à vivre des périodes plus ou moins longues de solitude.

    Il est donc essentiel d’apprendre à bien vivre ces périodes pour qu’elles nous soient bénéfiques et qu’elles nous permettent de nous offrir de vrais moments de détente, de rencontres avec nous-mêmes et nourrissent notre quête profonde du bonheur.

    Pour vous, la solitude est synonyme d’angoisse ou d’ennui ?

    Pas d’inquiétude, aimer être seul, ça s’apprend !

    Je vous propose un accompagnement personnalisé pour apprendre à aimer vous retrouver en tête à tête avec vous-même et faire de la solitude votre alliée, sans pour autant devenir asocial !


     

    Pour me joindre :

    Tel : 06 08 95 65 55

  • Multipotentiel, haut potentiel, comment trouver sa place dans notre société ?

    Multipotentiel, haut potentiel, comment trouver sa place dans notre société ?

    Moi-même multipotentielle, j’ai eu la sensation toute ma vie de ne pas être à ma place dans ce monde, de ne pas être chez moi sur cette planète. Je trouvais ce monde égoïste, malsain, cupide et j’en souffrais terriblement depuis toujours. J’étais convaincue que je ne serai jamais heureuse, que le bonheur était réservé aux autres et pas à moi. Je ne voyais pas comment être heureuse dans ce monde que je détestais tant... Personne autour de moi pour me comprendre… Pour retrouver de la valeur dans mes propres yeux, je faisais tout pour que tout le monde m’aime. En fait, je faisais beaucoup de choses qui ne me convenaient pas. J’avais tout le temps besoin qu’on me prouve que j’avais de l’importance et je me rendais indispensable dans la vie des gens. Je ne ressentais aucune sécurité intérieure, par contre, j’avais la sensation d’être une alien. Je me contorsionnais dans tous les sens pour rentrer dans les cases que m’imposait la société au détriment de ma santé. Puis un jour, mon corps a dit stop. Je suis tombée malade. Après de multiples examens médicaux, j’ai compris que c’était psychosomatique et qu’il était temps que je me fasse passer en priorité pour, au minimum, survivre. Mes enfants avaient besoin de moi, je ne pouvais donc pas « arrêter » ma vie. J’ai appris à me connaître, à me situer dans le monde, à m’aimer (parce que je suis la personne avec laquelle je vais devoir vivre toute ma vie, et si je ne m’aime pas, ça risque de continuer à être hyper déprimant de vivre…) à accepter qu’on puisse m’aimer pour qui je suis vraiment et surtout à laisser de côté tout ce qui ne me convient pas. J'ai aussi fait une grande découverte ces derniers mois, je suis « multipotentielle », je ne peux donc pas exercer un métier unique d’une manière unique. En acceptant ce que je suis, je m’offre le droit d’agir comme bon me semble et de créer tous mes projets en partant de mes tripes. Je refuse de m’adapter aujourd’hui à ce qui ne me rend pas heureuse…J’ai également pris conscience que toute ma vie, je devrais travailler sur moi. Je suis en perpétuelle évolution et aujourd’hui, je fais le choix de partir de qui je suis pour tisser ma vie et non plus de partir de mes peurs, mes colères, mes angoisses qui me plongeaient dans un chaos sans nom… Ma colère me pompait mon énergie et c’était très destructeur. Aujourd’hui, l’estime de moi-même et mon humour sont mes meilleures « armes » (mot inapproprié parce que je ne ressens plus le besoin de me battre) pour être heureuse.

    Que l'on soit, haut potentiel, multipotentiel, la solution reste la même ; il faut partir de soi, de qui nous sommes pour créer une vie qui nous ressemble.

    Vous êtes haut potentiel ou multipotentiel, vous ne trouvez pas votre place dans la société, vous avez l'impression d'être un alien ?

    Je vous propose un accompagnement personnalisé pour vous aider à mieux vous connaître, vous accepter et trouver un sens à votre vie.

    Pour me joindre :

    Tel : 06 08 95 65 55

  • Comment vivre la vie qui me ressemble ?

    Comment vivre la vie qui me ressemble ?

    Depuis notre plus tendre enfance, nous devons nous plier aux exigences des normes sociales, rentrer dans des cases sans "broncher" et nous apprenons très tôt à nier nos envies, à refouler nos émotions, à nous interdire de nous centrer sur nous (cela étant perçu comme de l'égoïsme). On ne sait pas écouter les signaux que nous envoie notre corps pour exprimer un mal-être, et pire, on a pris l'habitude de se l'interdire. Résultat beaucoup d'entre nous ont la sensation de passer à côté de leur vie, de ne plus trouver de sens à ce qu'ils font. S'en suivent pour certains des dépressions, des burnouts...

    Pour vivre une vie qui nous ressemble, il est essentiel de se reconnecter à soi et lorsque l'on ne sait pas faire, cela peut paraître très difficile.

    Je vous propose un accompagnement pour vous recentrer sur vous, vous reconnecter à votre "moi" profond et (re)trouver un sens à votre vie.

    Pour me joindre :

    Tel : 06 08 95 65 55

  • Comment vaincre sa timidité ?

    Comment vaincre sa timidité ?

    La personne timide a une estime d’elle-même très faible. Lorsqu’elle se retrouve face à autrui, elle pense qu’elle ne parviendra pas à agir de façon appropriée et qu’elle ne parviendra pas à répondre aux attentes des autres. Plus la personne timide se heurte au manque d’estime d’elle-même lors de ses relations sociales, plus elle devient timide. C’est un cercle vicieux. La solution pour sortir de cette spirale infernale est donc de prendre confiance en soi. Pour cela, il faut bien se connaître, connaître ses qualités, ses valeurs, ses goûts… pour les assumer pleinement et ne pas craindre le regard des autres.

    J’ai été extrêmement timide pendant les 35 premières années de ma vie. Je rougissais quand on me parlait, je n’osais pas dire ce que je pensais lors de discussions avec les autres de peur d’être rejetée ou incomprise. Je me contorsionnais dans tous les sens pour correspondre aux mieux à ce que je croyais être ce qu’on attendait de moi. Puis j’ai eu la chance d’être coachée, suivie pour sortir de cette timidité et m’assumer pleinement. Aujourd’hui j’assume pleinement qui je suis, et les autres m’acceptent telle que je suis.

    Vous aussi, vous souhaitez vaincre votre timidité ? Je vous propose un programme personnalisé pour prendre confiance en vous et vous sentir à l’aise en toutes circonstances.

    Ce programme peut se faire sous 3 formes différentes :

    - Soit un accompagnement avec des exercices pratiques dans la vie quotidienne

    - Soit un accompagnement en coaching vocal (avec travail sur la posture, la respiration, le son de la voix quand on parle, l’attitude corporelle…)

    - Soit par le biais de cours de chant

    Vous choisissez l’accompagnement qui vous convient le plus.

    Pour me joindre :

    Tél : 06. 08. 95. 65. 55

  • Comment surmonter un burnout ?

    Comment surmonter un burnout ?

    Quand on réalise qu'on est en burnout, c'est que le corps et le moral ont déjà bien été mis à mal. Il est difficile de remonter la pente tant le corps et l'esprit ont souffert d'épuisement souvent sur un long terme. Il va donc falloir faire preuve de patience et de bienveillance envers soi-même et dans un premier temps, au calme, dans un espace permettant de se sentir en sécurité et libéré de toute pression prendre le temps de se réalimenter correctement, de se reposer, de "guérir" le corps. Dans un 2ème temps, il faudra chercher à comprendre ce qui nous a conduit à se retrouver dans une telle situation. Il va falloir faire le point sur soi, ses envies, ses convictions, revoir ses priorités, le sens de sa vie...

    Je vous propose un accompagnement pour vous permettre de prendre le temps de comprendre pourquoi vous en êtes arrivé là, d'avoir un espace vous permettant de vous recentrer sur vous.

    Pour me joindre :

    Tel 06 08 95 65 55

  • Comment faire pour s'aimer ?

    Comment faire pour s'aimer ?

    Que ce soit dû à un mal être physique ou psychologique, s'aimer peut paraître être quelque chose d'insurmontable ! S'aimer n'a rien d'égoïste malgré l'image que nous renvoie la société à ce sujet. S'aimer n'a rien à voir avec du narcissisme. Depuis tout petit, on nous apprend à vivre en groupe et à nier notre identité pour se fondre dans la masse et rentrer dans des cases. Il est donc difficile d'avoir une image de soi positive dans ce contexte sans y associer un sentiment de culpabilité. Le tout est de comprendre ce qui vous déplaît chez vous et surtout ce que vous aimez, vos valeurs, vos envies, vos désirs. C'est en apprenant à mieux se connaître et à se respecter que petit à petit on va pouvoir s'accepter puis s'aimer vraiment.

    Je vous propose un accompagnement personnalisé pour vous aider à y voir plus clair sur les raisons qui vous poussent à vous ne pas vous être en capacité de vous aimer.

    Pour me joindre :

    tel : 06 08 95 65 55

  • Comment faire pour mieux se connaître ?

    Comment faire pour mieux se connaître ?

    Se connaître est essentiel pour faire les choix qui vont nous rendre heureux pour la vie. Quand on ne se connaît pas, on a tendance à rentrer dans des cases, dans des moules que nous imposent notre société depuis que l'on est petit. Et très souvent, on se rend compte tardivement qu'on est malheureux, qu'on ne vit pas la vie qui nous ressemble. Alors, on cherche l'estime de nous-même dans le regard des autres au détriment de notre bien-être. Se connaître, c'est se permettre de vivre la vie qui nous ressemble, c'est vivre avec les personnes qui nous rendent heureux, c'est savoir faire des choix et dire non ou oui en toute connaissance de cause.

    Je vous propose un accompagnement personnalisé pour apprendre à mieux vous connaître.

     

    Pour me joindre :

    tel : 06 08 95 65 55

  • Comment apprendre à dire "non"

    Comment apprendre à dire "non"

     

    Vous avez des difficultés à dire "non"? Et vous vous retrouvez dans des situations qui ne vous conviennent pas ? Vous culpabilisez, vous vous sentez mal et vous pensez être complètement nul(le) ?

    Vous avez l'impression de vous manquer de respect mais vous ne savez pas comment changer cela et vous pensez que vous ne pourrez jamais sortir de cet engrenage ?

    Je vous propose un accompagnement personnalisé pour comprendre d'où vient votre incapacité à dire non et pour y remédier.

     

    Pour me joindre :

    Tel : 06 08 95 65 55

  • C'est quoi une relation toxique ?

    C'est quoi une relation toxique ?

    Une relation est dite "toxique" lorsque celle-ci nous rend malheureux(se). Elle nous crée de l'angoisse, nous fait souffrir, nous pompe notre énergie. Ce n'est pas la personne en elle-même qui est toxique, c'est le lien que nous avons avec elle en fonction de nos vécus respectifs, de nos valeurs propres, de nos attentes souvent non dites. Cela engendre une relation où les 2 personnes concernées ne sont pas sur la même longueur d'ondes et cela peut engendrer de la souffrance.

    Je vous propose un accompagnement pour faire un point sur vos relations, déterminer si elles sont toxiques pour vous.

  • C'est quoi être heureux ?

    C'est quoi être heureux ?

    La notion de bonheur dépend du regard que nous posons sur la vie. Pour certains, ce sera profiter de ne pas travailler pour s'adonner à leurs activités préférées, pour d'autres cela va consister à se donner à fond pour le travail qu'ils adorent.

    Il y a autant de bonheurs sur Terre que d'êtres humains.

    Le seul moyen d'être heureux, c'est de vivre une vie qui a du sens pour nous et qui correspond à ce que nous sommes.

    Pour pouvoir être heureux il faut donc bien se connaître, être en capacité de choisir ce qui nous convient et de laisser de côté ce qui ne nous convient pas.

    Je vous propose un accompagnement pour vous permettre de vous recentrer sur vous, apprendre à vous écouter, à redonner du sens à votre vie pour accéder au bonheur !

    Pour me joindre :

    Tel : 06 08 95 65 55